L’homme qui rendait les gens heureux

Mon ami Jean François Zurawik était l'homme qui rendait les gens heureux. C'était son obsession, sa raison de vivre. Il était le visionnaire qui avait fait de la Fête des Lumières de Lyon l'événement le plus visité d'Europe.